Greffe de sourcils

Froncés ou haussés, les sourcils sont un élément clé du visage qui met en valeur son potentiel d’expression. En effet, ils structurent le regard en lui donnant de l’intensité et de la personnalité.

Cependant, à part leur rôle de « révélateurs d’émotions », les sourcils contribuent à la protection des yeux contre certains agresseurs tels que la sueur. Dans ce cas-là, ils agissent comme des gouttières qui font dévier les gouttes vers les côtés. 

Les êtres humains ne sont pas égaux en termes de pilosité. En effet, une ligne sourcilière déstructurée, très fine ou clairsemée, peut-être l’origine d’une gêne esthétique voire un mal-être profond.

La greffe de sourcils est la solution permanente et naturelle pour une femme ou même un homme afin de densifier ou de redessiner les sourcils en leurs donnant une courbe plus harmonieuse.

Indication à la greffe de sourcils

La greffe de sourcils est indiquée pour toute personne qui souhaite modifier l’apparence de ses sourcils et/ou les densifier.

En effet certaines personnes souhaitent avoir les « Cara’s brows », les sourcils signature de la superstar Cara Delevingne. D’autres, souhaitent simplement regarnir des sourcils clairsemés ou faire face à l’alopécie des sourcils. Cette dernière peut être la résultante d’une chimiothérapie, d’un choc émotionnel, de carences vitaminiques ou de certaines maladies auto-immunes. 

La greffe de sourcils convient aussi aux personnes qui souhaitent cacher une cicatrice gênante au niveau des sourcils ou corriger un maquillage permanent raté.

Contre-indication à la greffe de sourcils

Certains facteurs peuvent être à l’origine de certaines complications pendant ou après la greffe de sourcils. Alors tout individu en présentant un ou plusieurs n’est pas éligible à faire cette intervention. Commençons par les personnes ayant des antécédents d’embolies pulmonaires, de phlébite ou de maladies cardio-vasculaires. Également, les personnes qui souffrent d’un trouble de la coagulation ou sous traitement anticoagulant doivent faire l’impasse sur cette intervention.

Les personnes atteintes d’une dysmorphophobie (trouble psychologique), doivent aussi renoncer à greffe de sourcils.

Avant la greffe de sourcils

Une consultation avec un de nos spécialistes est systématiquement réalisée. 

Ce moment d’échange permet au médecin de faire un examen clinique approfondi et d’avoir plus d’informations à propos du patient et de ses antécédents médicaux. Et ce, pour s’assurer qu’il n’y a aucune contre-indication à l’intervention. 

Déroulement de la greffe de sourcils

Tout comme la greffe de cheveux et la greffe de barbe, la greffe de sourcils fait appel à la technique FUE (Follicular Unit Extraction).

Le spécialiste commence par préciser la zone donneuse.  Il s’agit de la partie supérieure de la nuque entre les deux oreilles (La couronne hippocratique). Il la rase,la désinfecte et réalise l’anesthésie. En effet, cette intervention se fait en ambulatoire sous anesthésie locale. 

La phase de prélèvement des follicules commence juste après : Le praticien choisit les cheveux les plus fins qui ressemblent le plus aux poils des sourcils. 

Ensuite, ces greffons sont implantés un par un au niveau de la zone receveuse, dont les contours ont été précédemment dessinés, tout en respectant la direction des poils. 

Afin d’avoir un résultat naturel, la courbure du cheveu doit impérativement  être orientée vers la peau.

Les suites opératoires de greffe de sourcils

Après une greffe de sourcils, on peut constater l’apparition d’un œdème au niveau des arcades sourcilières, avant de migrer au niveau des paupières. Cet œdème disparaît au bout de 4 voire 5 jours.

Il y a également des bleus qui peuvent apparaître mais qui finissent par disparaître au bout de 8 à 15 jours.

Certains patients peuvent avoir des rougeurs et sentir quelques démangeaisons. Dans ce cas-là, il faut éviter de se gratter pour ne pas arracher les greffons.

De petites croûtes se forment. Elles tombent au bout de 10 jours.

Le résultat final d’une greffe de sourcils s’apprécie au bout d’un an, tout comme la greffe de cheveux et de la barbe.

Le taux d’efficacité de la greffe de sourcils est d’environ 96%.

Que faut-il faire après la greffe de sourcils?

Pendant les 24 premières heures qui suivent la greffe de sourcils, la zone transplantée doit être humide : Pour ce faire, il suffit de pulvériser de l’eau thermale toutes les 30 minutes. 

Le patient doit également éviter une exposition prolongée au soleil pendant le processus de la cicatrisation.

A partir de la 3ème semaine, il est conseillé d’utiliser de la vaseline qui aidera les poils transplantés à pousser dans la bonne direction.

Au bout de quelques semaines, les greffons chutent. Et là, il ne faut absolument pas paniquer ! Les poils définitifs commenceront à repousser d’une façon permanente juste après cette période.

Combien dure une greffe de sourcils?

L’intervention dure de 3 à 5 heures. Cela comprend la préparation du derme capillaire, le prélèvement des follicules, puis leur implantation au niveau de l’arcade sourcilière.

Le processus dépend aussi de la densité et de la forme recherchée.

La greffe de sourcils laisse-t-elle des cicatrices?

Il ne faut pas s’inquiéter ! La greffe de sourcils ne laisse aucune cicatrice visible : le résultat sera très naturel.

Est-ce qu'il faut mettre un pansement sur le visage après une greffe de sourcils?

On n’applique pas de pansement. Les sourcils nouvellement implantés sont laissés à l’air libre.

Est-ce que les nouveaux poils nécessitent un entretien particulier?

Contrairement aux vrais poils du sourcil, les nouveaux poils transplantés s’allongent comme les cheveux, vu que les unités folliculaires greffées viennent du cuir chevelu, ce qui explique la conservation du rythme de croissance naturel des cheveux. Il faut donc penser à couper les poils de sourcils régulièrement à la bonne longueur.

Quelles sont les alternatives de la greffe de sourcils?

Afin de restaurer les sourcils, certaines personnes recourent au tatouage ou au micro-blading. 

Ces deux techniques se basent sur l’utilisation de pigments pour remodeler ou restaurer les sourcils. Mais contrairement à la greffe de sourcils, leurs résultats ne sont pas durables.

Pourquoi faire sa greffe de sourcils en Tunisie?

La Tunisie est parmi les destinations du tourisme médical les plus appréciées au monde. 

D’abord notre politique des prix est très raisonnable par rapport à d’autres pays. En outre, vous serez confiés aux meilleurs praticiens spécialistes en la matière, qui attachent une grande importance à être à la pointe de la technologie.

Alors en Tunisie,  on prend autant soin de votre portefeuille que de vos poils !